La pensée magique

Publié le 29 Août 2012

La pensée magique

Cher Descartes, mon cher René,

votre post pose la question de la pensée magique dans une de ses formes remarquables : celle de l'incantation qu'on retrouve dans beaucoup de formes de superstition.

Vous semblez indiquer que la pensée magique est une renaissance contemporaine d'archaismes tenaces, attisée par des charlatans bien ou mal intentionnés, illuminés ou escrocs de tout poil : une anti-thèse de la pensée qui ne peut être que rationnelle et éclairée.

Or il m'apparait qu'elle n'est qu'une des multiples résurgences d'une forme de pensée qui n'a jamais disparu mais à qui l'esprit des lumières, le scientisme et le progressisme des deux derniers siècles imposèrent un mezza voce de bon ton, voire une censure hautaine.

Car la pensée magique ne se résume pas à des délires pythiques improvisés ou des arnaques savamment orchestrées : elle est pratique et portative, souvent compassionnelle, et se donne pour objectif de calmer les angoisses multiples de chacun et les conflits intérieurs qui finissent immanquablement sur la place publique.

Qu'elle refuse la réalité et préfère en créer une plus compatible à ses attentes comme le proposent beaucoup de sectes ou qu'elle essaie d'expliquer la réalité par des causes imaginaires et exotiques (démarche analogique, théorie du complot, recherche du bouc émissaire ...), la pensée magique est une réponse à l'incertitude des temps et à la précarité de l'humaine condition.

C'est donc tout natutellement que la pensée magique est aujourd'hui à la mode et à l'oeuvre dans l'hégémonie tant décriée de la pensée unique qui n'est qu'un avatar de la pensée désirée qui se définit comme le rejet la pensée analytique, celle des causes, hors sujet. La pensée désirée se fait unique parce qu'elle cherche dans l'incantation de derviches tourneurs (experts, politiques, autorités diverses) à imposer une vision de la réalité ... que la réalité s'acharne à démentir pour son plus grand déplaisir. De là à rechercher les responsables chez ces pisse-froids de raisonneurs à qui justement on ne demande rien ...

Ce n'est pas à la raison des adeptes de la pensée magique qu'il faut s'adresser mais à leurs angoisses que pourtant aucun discours rationnel ne peut calmer. Ce n'est donc pas des paroles mais des solutions pratiques qu'il faut leur apporter ... Or et nous en sommes d'accord les solutions ne sont que dans la raison et la science.

Bien à vous

Repost 0
Commenter cet article